DOSSIER NFF n°77 - juillet 2006

 Le jeu a toujours eu un rôle essentiel dans l’éveil des plus petits. C’est par le jeu qu’ils développent leurs compétences et leurs capacités créatives, c’est par le jeu qu’ils apprennent à se connaître et à découvrir le monde qui les entourent, c’est par leu jeu aussi qu’ils intègrent des règles de vie en commun et se socialisent. Depuis longtemps, les parents sont d’ailleurs attentifs à offrir à leurs enfants les jeux les plus propices à les aider à grandir.

 

Depuis quelques années, le jeu semble retenir aussi l’intérêt des plus âgés. Jeux de rôle, jeux de table, jeux électroniques ou en ligne connaissent une vogue sans précédent. Que ce soit devant leur écran d’ordinateur, en famille, à quelques amis, lors de grands week-ends en salle ou dans un site naturel, les adultes - jeunes ou moins jeunes - n’hésitent plus à consacrer du temps à jouer, ce qui n’aurait pas fait très sérieux il y a quelques années... D’où vient ce nouvel engouement ? Tous ces jeux sont-ils bénéfiques ? Quels sont les dangers ? A quels besoins d’imaginaire, de détente, de convivialité répondent-ils ? Vit-on mieux lorsque l’on joue ?

Ce dossier vous propose des clés d’analyse et un regard critique pour vous y retrouver dans cet univers riche et passionnant.

 

Commander ce dossier

Ce dossier peut être commandé pour la somme de 10 € (+frais de port) aux éditions Feuilles Familiales

E-mail : info@couplesfamilles.be  

 

Sommaire

Introduction

Les enjeux du jeu

  • Les jeux aujourd’hui : évolutions culturelles et réalités économiques 
  • Qu’est-ce que le jeu ? 
  • Le jeu : un lieu de relation à soi et aux autres 
  • Jouer en famille : tout le monde y gagne ! 
  • Anthropologie du jeu

Le jeu, la famille et les relations

  • Même seul, on peut développer son imaginaire par le jeu 
  • Point n’est besoin d’abondance pour nourrir l’imaginaire 
  • L’enfant qui ne joue pas 
  • Les jeux de rôle sont surtout un lieu de convivialité 
  • Les jeux de société : des occasions de rencontre et d’interactions avec les autres 
  • Et si l’amour était un jeu ?

Le jeu et les professionnels

  • Le point de vue d’un concepteur. Valoremis ou « Je pense, donc je joue ». 
  • Le point de vue d’un commerçant. Pour une autre idée du jeu. 
  • Le point de vue d’une ludothécaire. Un outil d’éducation et de rééducation. 
  • Le point de vue d’une animatrice. Pour créer un climat de confiance.

Conclusion

Boite à outils Des références de livres, de films et de sites internet pour aller plus loin.